BORDERLAND

2007

RÉALISATION: Zev Berman
SCÉNARIO: Zev Berman et Eric Poppen
AVEC: Brian Presley, Jake Muxworthy, Rider Strong, Martha Higareda et Sean Astin

À prime abord, Borderland se présente comme une enième copie de Hostel. De jeunes Américains se rendent au Mexique pour y abuser d'alcool, de drogues et des prostituées locales. Après une chaude soirée, l'un d'entre eux se fait kidnapper et torturer. Le constat initial est frappant, mais Borderland est bien plus qu'une pâle imitation du désormais classique film d'Eli Roth.

Basé sur des événements réels s'étant déroulés près des frontières mexicaines en 1989, Borderland raconte l'histoire de caïds de la drogue faisant partie d'un culte satanique. Persuadés que le sacrifice humain allait leur donner des pouvoirs surnaturels leur permettant de transporter leur marchandise aux États-Unis, les membres du culte ont kidnappé plusieurs étudiants Américains venus passer les vacances du "springbreak". Le film de Zev Berman se concentre sur Ed, Henry et Phil, trois étudiants à la veille de graduer, venus passer du bon temps avant que leur vie d'adulte ne débute! Lorsque Phil manque à l'appel après une soirée passée à fêter, tout porte à croire qu'il a été enlevé. En tentant de retrouver leur copain sain et sauf, Ed et Henry mettent leur propre vie en danger ainsi que celles de ceux qui voudront bien leur donner un coup de main.

S'il est clair que Borderland suit des tendances actuelles en début de parcours (avec quelques scènes de torture difficiles à regarder), une fois les intentions du culte révélées, l'oeuvre se défait rapidement de son étiquette de film de torture. Tout en nous montrant quelques bribes des intentions des antagonistes du point de vue de Phil, c'est l'enquête menée par ses deux amis qui meuble une bonne partie de Borderland. Le scénario est lent, mais prend bien son temps pour situer le spectateur dans la réalité sociologique mexicaine. Le tout est mis en scène avec un réalisme percutant, voire même choquant par moments.

Bien que la violence soit disparate tout au long du film, les moments gores de Borderland frappent fort. Les effets de KNB sont à point et en feront tortiller plus d'un. Les membres du culte se défendant principalement avec des machettes, leurs victimes n'ont pas beaucoup de chances de survie. Il faut aussi donner crédit au scénario qui ne prend pas la voie facile et offre quelques revirements inattendus. Bien que Berman et son co-scénariste aient basé leur histoire sur des faits réels, ils se sont néanmoins permis quelques libertés narratives. Dans cette optique, la finale est très réussie et bien loin d'être conventionnelle.

Dans une excellente distribution mélangeant des talents américains et mexicains, les amateurs seront heureux de reconnaître Rider Strong (Cabin Fever) et Sean Astin (Lord Of The Rings). Si vous pensiez que Strong avait souffert dans Cabin Fever, détrompez-vous! L'acteur subi les pires sévices dans Borderland et son calvaire est difficile à regarder! Quant à Astin, son rôle de truand est à des années lumières de ce à quoi il nous a habitués.

Présenté lors de l'édition 2007 du Afterdark Horrorfest, Borderland est maintenant disponible sur DVD via Maple. Le DVD comprend une piste de commentaires audio avec le réalisateur et son équipe et un documentaire sur l'histoire qui a inspiré le film.

Le genre que la critique générale a vulgairement baptisé "torture porn" s'éternise peut-être trop au goût de certains, mais il inspire néanmoins des oeuvres hautement originales. Borderland est définitivement une de celles-là!

  • Dany Champagne

  • The Texas Chainsaw Massacre (2003)
    Borderline Cult (2007)

     

     
     


    Horreur Web © 2003-2010
    Création/rédaction: Dany Champagne • Graphisme: Daniel Bérard