Halloween 4: The Return Of Michael Myers

HALLOWEEN 4
THE RETURN OF MICHAEL MYERS

1988

RÉALISATION: Dwight H. Little
SCÉNARIO: Alan B. McElroy
AVEC: Donald Pleasence, Danielle Harris, Ellie Cornell, Sasha Jenson et Beau Starr

Après l'échec de Halloween 3: Season Of The Witch, le producteur Moustapha Akkad a bien mûri sa décision de ramener la série au grand écran. Un chose était claire: si une nouvelle suite voyait le jour, celle-ci se ferait avec le célèbre croque-mitaine qui l'a vu naître. C'est ainsi qu'en 1988, les amateurs ont pu assister au retour de Michael Myers.

Dix ans après les événements de Halloween et Halloween 2, le tueur en série Michael Myers repose dans un coma dans un hôpital psychiatrique. La veille de l'Halloween (!) l'État demande qu'il soit transféré d'hôpital. En route, il se réveille et réussit à s'enfuir. Mis au courant de l'évasion de Myers, le Docteur Sam Loomis se rend immédiatement dans la ville d'Haddonfield, lieu du massacre de 1978. Laurie Strode (Jamie Lee Curtis) étant morte dans un accident de voiture, Loomis est certain qu'il s'en prendra à la fillette orpheline de celle-ci, Jamie Loydd. Au beau milieu des festivités d'Halloween, Loomis devra retrouver Jamie avant que son oncle ne le fasse.

Halloween 4: The Return Of Michael Myers est non seulement la meilleure suite de la série, mais aussi un excellent hommage au film original de 1978. Le scénario d'Alan B.McElroy (Wrong Turn) reprend la trame narrative ainsi que plusieurs concepts du film original, tout en réussissant à se construire une identité propre. Encore une fois, le gardiennage d'enfant est au centre de l'histoire, sauf que cette fois-ci c'est l'enfant et non la gardienne qui est la proie. Avec le départ de Curtis et la finale de Halloween 2 qui était catégorique sur le sort du croque-mitaine, ramener Myers dans la série n'était pas si évident que ça. McElroy a su trouver une idée qui fonctionne sans pour autant crier au ridicule. Avec ce quatrième chapitre, le scénariste a créé une base solide pour un nouveau départ de la franchise. C'est juste dommage que ses efforts aient frappé un mur avec les suites subséquentes.

Malgré qu'il ne puisse être comparé à Carpenter, Dwight H. Little est un des rares cinéastes à avoir su capter, en partie, l'ambiance de fête qu'est Halloween pour son film. Little mélange très bien l'atmosphère qui a fait le succès du premier film avec un rythme comprenant plus d'action. Halloween 4 comporte des scènes enlevantes sans pour autant affecter la crédibilité ou l'atmosphère du récit. La finale est aussi la plus surprenante que la série nous ait donné jusqu'à maintenant. Little a aussi rempli son film de plusieurs hommages, tant visuels que verbals, au film original, ce qui saura plaire aux amateurs de la première heure.

Le retour de Michael Myers apporte bien entendu celui du Dr.Loomis. Malgré son apparence affaiblie et le port d'une canne, Donald Pleasance offre sa meilleure prestation de la série. Pleasance pousse encore plus loin le côté obsessionnel de son personnage, qu'il avait quelque peu exploité dans les deux premiers films. Le vétéran acteur se fait presque voler la vedette par une toute jeune Danielle Harris dans le rôle de Jamie Loydd. Le fait d'opposer une enfant à un tueur sans mercie était risqué, mais le pari a été relevé haut la main. Interprétée avec brio par une des meilleures actrices enfants de sa génération, Jamie Loydd est un personnage intéressant et bien développé qui échappe au stéréotype des enfants fatigants dans les films. Ellie Cornell est aussi excellente dans le rôle de Rachel, la demi-soeur de Jamie. Son personnage se veut en quelque sorte la réincarnation de Laurie Strode.

Il n'y a pas grand chose qui empêche Halloween 4 d'avoir une note parfaite. Seule la musique est un peu décevante. Malgré qu'Alan Howarth reprenne note pour note la musique écrite par John Carpenter pour le film original, il ne parvient pas à recréer l'atmosphère angoissante de celle-ci. Par contre, je dois néanmoins donner crédit à Howarth, car sa musique est beaucoup mieux que la piètre adaptation qu'il avait fait pour Halloween 2.

Anchor Bay ressort Halloween 4 dans une nouvelle édition, cette fois-ci sur Blu-ray. Les suppléments de l'édition DVD sont de retour, soit une session de questions avec les acteurs et deux pistes de commentaires. La première met en vedette Danielle Harris et Ellie Cornell, qui n'ont rien perdu de leur complicité. La seconde, beaucoup plus informative, laisse place au réalisateur Dwight H. Little. Le transfert visuel et sonore sera par contre l'attrait principal de ce Blu-ray. C'est un transfert solide qui devrait justifier l'achat du Blu-ray chez les amateurs de la série.

Il n'y a pas beaucoup de franchises qui peuvent se vanter d'avoir produit une suite de grande qualité aussi tard dans la série. Halloween 4 est non seulement la meilleure suite d'Halloween, mais aussi une des meilleures suites tout court!

  • Dany Champagne

  • • Halloween 4: Le Retour De Michael Myers (version française/Québec)
    • Halloween 4 (version française/France)

     

    Halloween (1978)
    Halloween 2 (1981)
    Halloween 3: Season Of The Witch (1982)
    Halloween 5: The Revenge Of Micheal Myers (1989)
    Halloween: The Curse Of Michael Myers (1995)
    Halloween H20 (1998)
    Halloween: Resurrection (2002)
    Halloween (2007)
    Halloween 2 (2009)

     

    Prom Night (1980)
    Hell High (1989)

     

     
     


    Horreur Web © 2003-2012
    Création/rédaction: Dany Champagne • Graphisme: Daniel Bérard