ROOM 6

2006

RÉALISATION: Michael Hurst
SCÉNARIO: Michael Hurst et Mark A. Altman
AVEC: Christine Taylor, Shane Brolly, Jerry O'Connell, Jill Montgomery et Chloe Moretz

Qu'il soit hanté ou non, l'hôpital est un lieu propice à la peur. Côtoyer la mort et la maladie de si près est assez pour donner des frissons dans le dos à plusieurs personnes. Il n'est donc pas étonnant de savoir que plusieurs cinéastes exploitent ce lieu dans leurs oeuvres maléfiques.

En se rendant au travail, Amy et son copain Nick sont victime d'un accident de voiture. Amy s'en sauve avec quelques égratignures, mais Nick est mal en point. L'ambulance arrive et amène Nick. Les ambulanciers omettent de dire à quel hôpital ils s'en vont. Amy tente alors de retrouver son copain, mais il ne semble pas être à aucun des hôpitaux de la ville. C'est alors qu'elle rencontre Lucas, l'autre victime de l'accident. Pour sa part, Lucas cherche sa soeur, qui a aussi été amenée par des ambulanciers. En faisant des recherches, tout porte à croire que leurs proches ont été admis à l'hôpital St-Rosemary's ... qui a été détruite par les flammes 30 ans plus tôt!!

Room 6 démarre avec une intrigue mystérieuse qui est étonnement bien exploitée. Évitant le plus possible les clichés, le film de Michael Hurst (House Of The Dead 2) offre une première heure originale et remplie de revirements. Avec son rythme rapide, il est facile de faire abstraction des nombreux défauts, à savoir le manque de subtilité et la performance boîteuse d'un des acteurs principaux (Jerry O'Connell, pour ne pas le nommer!). Les meilleurs moments du film surviennent à l'intérieur de l'hôpital, où Nick est terrorisé par une bande d'infirmières sexy!

La réalisation de Hurst est inventive. Le cinéaste utilise un style nerveux qui ajoute à l'état psychologique d'Amy. Les scènes se déroulant dans l'hôpital sont particulièrement bien tournées. Hurst utilise un montage serré avec un éclairage astucieux pour donner un visuel très particulier. Room 6 intéressera aussi les amateurs de films d'horreur pour la présence de Kane Hodder (le Jason des Friday The 13th 7 à 10) et Ellie Cornnel (Halloween 4, Halloween 5). Christine Taylor (l'épouse de Ben Stiller) se débrouille bien dans un type de rôle qui ne lui est pas familier. Par contre, c'est la jeune Chloe Moretz, présente dans la nouvelle version de The Amityville Horror, qui vole la vedette. Malgré son jeune âge et son temps limité à l'écran, Moretz réussie à se faire remarquer par sa performance mature et intrigante.

Malheureusement, l'inspiration des deux scénaristes a passé date avant la fin de l'écriture du film. Après avoir mis en place une histoire intrigante, Hurst et Mark A. Altman (All Souls Day) nous balancent un troisième acte décevant, qui mise sur les effets spéciaux et les clichés. Les nombreux mystères sont résolus par des réponses bâclées et le fait que le revirement final ait déjà été utilisé une vingtaine de fois auparavant n'aide pas vraiment le film!!! Sans vouloir vous révéler ce twist, il est étonnant que des scénaristes continuent à l'employer puisqu'il n'a jamais été réellement réussi.

Le DVD de Room 6 est distribué par Anchor Bay. Encore une fois, le distributeur offre un produit de qualité sur le plan technique. Les suppléments incluent un documentaire très intéressant sur la production du film. Les différentes personnes responsables de la conception du film ont toutes des anecdotes intéressantes à raconter. De plus, Altman et Hurst participent à une piste de commentaires audio. La bande-annonce est aussi incluse.

Malgré ses imperfections, Room 6 a néanmoins le mérite d'avoir essayé d'offrir quelque chose de différent. Si ce n'était pas d'un type de revirement final que je ne suis plus capable de voir, le film se serait mérité une note plus élevée.

  • Mr. Horreur-Web

  • Saint Ange (2004)
  • All Souls Day (2005)

    Venez discuter de Room 6 sur le forum.